1. DIAGNOSTIC

L’étape du diagnostic est au coeur de tout le processus. C’est probablement aussi la plus difficile, car elle vous demandera un certain travail d’introspection et soulèvera des points sensibles. Le but est de mettre en lumière les atouts d’une organisation ainsi que ses difficultés ou problèmes pour le maintien des femmes qui, jusque-là, n’ont pas été cernés ou bien compris et qui n’ont, par conséquent, pas été résolus ou abordés. On part du principe que les gens sont prêts à parler ouvertement et examiner les points forts et les lacunes de l’organisation en termes de mixité. Il sera important de s’assurer que les différentes voix soient entendues, pour gérer les désaccords et pour créer des occasions de progresser vers un consensus.

Le diagnostic permet l’adéquation entre la situation propre à l’organisation et les actions les mieux adaptées pour elle. Pour que votre diagnostic soit fidèle, impliquer le plus de gens possible. De plus, le fait d’aider les gens à voir plus clairement la situation dans laquelle ils se trouvent leur permet d’accepter le type de changement auquel ils feront face et ce qu’il faut faire à cet égard. Soyez à l’écoute! Cette étape permet également de sensibiliser les employé·e·s aux obstacles quotidiens vécus par les femmes et au fait que c’est la responsabilité de tou·te·s.

OBJECTIFS :

• S’entendre sur les principales forces et points à améliorer de votre organisation en termes de maintien des femmes et de mixité

• Comprendre et anticiper les réactions des hommes face aux changements dans l’organisation

POUR VOUS AIDER À COMPLÉTER VOTRE DIAGNOSTIC, PLUSIEURS OPTIONS S’OFFRENT À VOUS :

• Vous doter de données sur la présence des femmes dans votre organisation dans le temps (taux de roulement) pour commencer la démarche.

• Sonder votre personnel sur leur satisfaction au travail.

• Sonder vos anciennes employées, afin d’obtenir leur point de vue et comprendre les raisons de leur départ.

Passer à la planification