2. PLANIFICATION

Ce sont les premiers changements les plus difficiles, d’où la nécessité de bien les préparer.

La planification consiste à prioriser les forces et points à améliorer pour déterminer les meilleurs moyens de rendre le milieu de travail inclusif.

Faites attention de ne pas trop en faire. Si tout le monde est prêt et enthousiaste tant mieux! Mais parfois trop de changement peut s’avérer stressant, c’est ce qu’on appelle la fatigue du changement.

Testez les éléments prioritaires d’abord et renforcez ce que vous avez déjà. Encouragez un esprit d’expérimentation.

Planifier ne signifie pas nécessairement que tout va fonctionner comme vous l’avez prévu. Mais si vous avez planifié correctement, votre capacité à vous adapter, sans compromettre votre objectif général, sera bien plus importante.

OBJECTIFS :

• S’entendre sur des actions concrètes

• Fixer des objectifs spécifiques et mesurables

GARDEZ EN TÊTE QUE :

• Vos actions à poser doivent être cohérentes avec vos forces et vos points à améliorer.

• Il est recommandé de commencer par des mesures simples qui pourront évoluer avec le temps.

• Il vaut mieux concentrer vos efforts sur quelques mesures efficaces et cohérentes que sur un plan d’action trop ambitieux.

• Les gens s’attachent plus à suivre les plans lorsqu’ils ont participé à leur développement.

• Une bonne planification avec des échéances claires va influencer grandement le succès de vos démarches.

Les FICHES THÉMATIQUES vous aideront grandement à fixer des résultats attendus réalistes.